Bienfaits du vélo : pourquoi pédaler est bon pour la santé ?

Pratiquer une activité physique est bon pour la santé et ce n’est plus à démontrer. Mais parmi des centaines de disciplines possibles, il en est une dont les effets positifs sont nombreux, qui ne présente aucun effet négatif et peu de contre-indications : le cyclisme. En effet, ce sport doux et complet présente bien des avantages. Pour vous convaincre, nous vous détaillons dans cette liste chaque bienfait du vélo pour votre santé.

Le vélo est bon pour le coeur

L’un des premiers bienfaits du vélo est qu’il est l’ami incontestable de votre coeur, à bien des égards. Le coeur est un muscle et le faire travailler le rend plus vigoureux et diminue le risque de maladies cardiovasculaires ou d’infarctus. 

Renforce le système cardio vasculaire

La pratique régulière du vélo renforce le système cardio-vasculaire. Par conséquent, les battements cardiaques diminuent en fréquence mais augmentent en intensité. Les vaisseaux sanguins sont mieux irrigués, le coeur s’use moins puisqu’il bat moins vite, donc il durera plus longtemps : misez sur le long terme.

Attention : pour que ce bienfait apporté par le vélo soit efficace, il est inutile de pédaler comme un forcené, bien au contraire. La pratique du vélo doit être modérée et régulière, tout le contraire d’un effort court et intense. Il est préférable de pédaler 20 à 30 minutes plusieurs fois par semaine à une allure modérée, plutôt que de pédaler occasionnellement et intensément plusieurs heures d’affilée.  

Lutte contre l’hypertension et le cholestérol

En diminuant le rythme cardiaque, le vélo régule la pression artérielle et donc la tension artérielle, éloignant ainsi l’hypertension. La pratique du vélo, en brûlant les mauvaises graisses, lutte également contre le cholestérol.

Améliore la circulation sanguine

Le vélo est conseillé aux personnes souffrant de problèmes circulatoires. L’amélioration de l’endurance cardiaque entraîne automatiquement une meilleure irrigation des organes et des muscles. De plus, le mouvement doux et régulier du pédalage est bénéfique pour la circulation sanguine des jambes.

Même si vous ne souffrez d’aucun problème circulatoire, sachez que la pratique du vélo améliore la vascularisation dans tout le corps, même dans les parties intimes.

Allié de la perte de poids

La perte de poids est un autre bienfait du vélo. Le fait de pédaler brûle les mauvaises graisses et lutte contre le surpoids et l’obésité. La persévérance et la régularité de la pratique transforme même cette graisse en muscle.

D’autre part, la pratique du cyclisme agit sur la digestion et le transit en stimulant l’activité intestinale. L’élimination se fait mieux et vous vous sentez plus léger. Et cerise sur le gâteau, le renforcement des muscles intestinaux diminue le risque de cancer du côlon.

Bon pour le moral

L’un des bienfaits insoupçonnables du vélo est qu’il favorise la production d’endorphine. Cette hormone du bien-être et du plaisir entraîne une diminution de l’état de stress et d’anxiété. Seules deux choses favorisent la sécrétion d’endorphine : la pratique d’un sport d’endurance comme le vélo, le footing ou la natation, et le fait d’être amoureux. 

couple de personnes qui font du vélo

A lire également : les bienfaits du jogging

Bon pour le souffle

Comme toute activité sportive, le vélo augmente le volume pulmonaire et par conséquent les capacités respiratoires. Vous êtes de moins en moins essoufflé et de plus en plus performant. Si vous pratiquez régulièrement et modérément, c’est sans effort particulier que vous constaterez cette amélioration.

Bon pour le psychisme  

Pédaler en plein air oxygène le cerveau. On y pense rarement, mais l’oxygénation du cerveau améliore les performances intellectuelles. Il en résulte une meilleure concentration, une meilleure mémoire ainsi qu’une diminution de la dégénérescence des neurones. 

Diminue le diabète

L’effort musculaire consomme le glucose présent dans le sang. Le vélo ne fait pas exception à cette règle et sa pratique vient donc diminuer la glycémie, éloignant ainsi le diabète.

Comme vous l’avez constaté à la lumière de cet article, le vieil adage qui dit “qui veut voyager loin ménage sa monture” s’adapte parfaitement à la pratique du vélo. Dans la liste de ses nombreux bienfaits, vous avez sûrement trouvé une bonne raison de vous y mettre. Attention cependant à garder en tête le maître mot qui est “l’endurance”, et … en selle ! 

Revenir en haut de page
Partagez
Enregistrer
Tweetez