Qu’est-ce que le Reiki ?

Les tracas du quotidien, des soucis au travail, le stress, ou peut-être des problèmes familiaux ont eu raison de votre belle énergie. Avec une charge mentale de plus en plus importante et de nombreuses choses à gérer, il est parfois compliqué de rester en forme et serein. Alors si vous vous sentez fatigué, d’humeur maussade ou que vous souffrez d’insomnie, c’est peut-être le moment de penser un peu à vous. Quoi de mieux pour cela qu’une séance de Reiki ? Il est vrai que la forte poussée récente des médecines douces a mis en avant diverses techniques de relaxation et de méditation, dont le Reiki. Alors peut-être avez-vous déjà entendu parler de cette pratique Japonaise, mais qu’est-ce que le Reiki ? Comment se déroule une séance de Reiki ? À qui cette discipline s’adresse-t-elle ?

Le Reiki : force de l’esprit

En japonais, Reiki signifie « force de l’esprit » et peut se traduire également par « énergie spirituelle ». Fondée au début du XXe siècle par Mikao Usui, maître de méditation, la technique du Reiki fait appel à la propre énergie de l’esprit présente en chacun de nous. Elle est en lien direct avec le fonctionnement naturel de l’esprit. Le Reiki est réputé « universel », car il s’adresse à tous, quelle que soit sa croyance ou sa culture. Cette pratique sert à développer la force de l’esprit en exploitant le potentiel naturel de chacun. Être capable de puiser sa propre force au fond de soi constitue le fondement du Reiki. Le Reiki s’apparente à une méthode de santé non médicale. Associant le toucher relaxant et la méditation, le Reiki vise à développer son énergie naturelle de bien-être pour atteindre l’équilibre du corps et de l’esprit. L’atteinte de cet équilibre permet de réduire toute forme de souffrance psychique, et parfois même certains symptômes ou maladies. Le Reiki est une thérapie énergétique qui permet de libérer les énergies internes bloquées et responsables de troubles psychiques ou physiques liés au mal-être, tels que :

  • L’angoisse ;
  • Le stress ;
  • La fatigue ;
  • Le manque d’estime de soi ;
  • La déprime ;
  • Le mal de vivre ;
  • La perte de repères ;
  • L’insomnie…

Cet article peut également vous intéresser : Bien-être au travail : comment gérer le stress ?

Comment se déroule une séance de Reiki ?

Vous en savez maintenant un peu plus sur le Reiki. Peut-être êtes-vous tenté d’expérimenter cette pratique, mais l’inquiétude de l’inconnu persiste. Que se passe-t-il derrière les portes du cabinet d’un thérapeute Reiki ?

Une séance de Reiki dure en principe une heure. Lors de la première séance, le praticien s’intéresse aux motivations qui ont amené à cette consultation. Il recueille ainsi des informations sur les raisons du mal-être de la personne et ce qu’elle attend de cette séance. C’est seulement après cet entretien que la séance de Reiki peut réellement commencer.

Allongée tout habillée, yeux fermés, la personne doit se laisser aller. Le thérapeute entre en méditation et applique légèrement ses mains à plusieurs endroits précis pendant quelques minutes : tête, épaules, abdomen, jambes… Le Reiki est une méthode de transmission d’énergie par l’apposition des mains. Le consultant se trouve alors dans un état que l’on peut qualifier de « détente méditative ». La séance se déroule en silence pour faciliter cette situation de relaxation. Le but du praticien est de réconcilier le consultant avec lui-même. Dans notre vie actuelle nous avons tendance à dissocier le corps et l’esprit, alors que les deux s’équilibrent pour créer une harmonie. Le Reiki vise donc à retrouver cet équilibre mental, émotionnel, psychique et physique. L’harmonisation du corps et de l’esprit permet au consultant de prendre du recul et d’entrevoir plus clairement les réponses à ses problèmes de mal-être. L’énergie de guérison dont nous sommes tous détenteurs naît de cette harmonie. En rétablissant ainsi l’équilibre, le thérapeute Reiki ne donne pas de solutions, mais il aide son client à les trouver lui-même. À la fin de la séance, le thérapeute demande au consultant d’exprimer son ressenti. Cette discussion fait partie intégrante de la séance. En effet, le thérapeute consciencieux s’intéresse à l’état d’esprit de son client avant que celui-ci ne quitte le cabinet. Les émotions peuvent parfois être très fortes et bouleversantes et il est important pour le consultant de pouvoir les extérioriser.

Le Reiki c’est pour qui ?

Le Reiki est qualifié d’universel pour la bonne raison qu’il s’adresse à tout le monde, sans distinction de religion, de culture ou de catégorie socioprofessionnelle. Les consultants sont tous à la recherche de réponses, que bien souvent ils ont déjà cherchées en vain par le biais d’autres disciplines telles que la psychothérapie ou le yoga. Le Reiki est cependant déconseillé aux personnes atteintes de grave dépression, de psychose ou de schizophrénie, car il n’a pas pour vocation de les guérir et ce n’est pas son rôle. Le Reiki considère que les solutions sont en chacun de nous et que seule une réconciliation entre le corps et l’esprit permet de les trouver. L’élargissement de la conscience favorise la prise de recul sur le quotidien et permet de relativiser certains évènements. S’instaurent alors une plus grande sérénité et une plus large ouverture d’esprit. Ce cercle vertueux nous rend plus forts et plus aptes à faire les bons choix, sans être parasités par nos émotions.

En conclusion, une séance de Reiki ne peut être que bénéfique au consultant. Le bien-être qui en résulte procure un sentiment de toute-puissance et d’énergie retrouvée. C’est cette énergie intérieure qui donne la force à chacun de trouver ses propres solutions. Alors à quand votre première séance ?

Revenir en haut de page
Partagez
Enregistrer
Tweetez