Comment faire une carbonara ?

Faciles et rapides à préparer, les pâtes à la carbonara sont un grand classique et figurent parmi nos plats favoris. Qui n’a jamais cuisiné une « tournée » de spaghettis à la carbonara pour une soirée improvisée entre amis ? Mais comment faire une carbonara maison aussi bonne qu’au restaurant ? Comment faire une carbonara Italienne ? On vous dévoile la vraie recette, la recette italienne originale. Et on vous donne aussi une variante, la recette de la carbonara avec du lait. Moins authentique, mais tout aussi savoureuse. Alors suivez-nous, on vous dit tout de suite comment faire une bonne sauce carbonara, et vous pourrez épater vos copains !

Ingrédients pour la recette des pâtes à la carbonara

Avant de réaliser une recette, il est plus pratique de préparer tous les ingrédients. Ça permet de s’assurer que l’on a bien tout ce qu’il faut et ça évite de courir aux quatre coins de la cuisine au moment de la préparation. Pour la recette de la Pasta alla carbonara il vous faut :

  • 1 œuf par personne + 1 œuf pour le plat (quel que soit le nombre de convives) ;
  • De la vraie Pancetta, arrotolata ou affumicata. La recette originale se prépare avec le Guanciale, une spécialité italienne à base de joue de porc, plus difficile à trouver chez nous que la pancetta ;
  • Du Parmigiano Reggiano frais ; Du sel, du poivre, un peu d’huile d’olive ;
  • Des pâtes italiennes longues, prévoir 100 à 120 grammes par personne ;

Comment faire une carbonara sans crème fraîche ? Rien de plus simple, puisque comme vous le constatez, la liste des ingrédients ne comporte pas de crème ! Eh oui ! Il n’y a pas de crème dans la vraie recette de pâtes à la carbonara !

A lire : Top 5 des recettes de hot dogs originales

Préparation de la recette des pâtes à la Carbonara

Les pâtes

  • Faire bouillir une grande casserole d’eau ;
  • Lorsque l’eau bout, y jeter une poignée de gros sel et les pâtes ;
  • Laisser les pâtes cuire en remuant de temps en temps, et goûter pour réussir une cuisson al dente ;
  • Égoutter les pâtes et les verser immédiatement dans le plat de service.

La sauce carbonara

  • Pendant ce temps, dans un bol, séparer les blancs des jaunes d’œufs pour ne garder que les jaunes ;
  • Saler et poivrer ;
  • Ajouter le parmesan fraîchement râpé ;
  • Ajouter 2 cuillers à soupe de l’eau de cuisson des pâtes ;
  • Battre la préparation énergiquement au fouet à main ou mieux, au fouet électrique, jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène et crémeux ;
  • Verser ce mélange sur les pâtes et mélanger délicatement.

La pancetta

  • Détailler la pancetta en morceaux et la faire dorer dans une poêle avec de l’huile d’olive ;
  • Répartir les pâtes dans des assiettes creuses, et disposer la pancetta bien dorée par-dessus ;
  • Saupoudrer d’un peu de parmesan râpé avant de servir.

Les pâtes carbonara au lait

Une variante consiste à faire une sauce carbonara avec du lait. Alors on n’est plus sur la recette originale de la Pasta alla carbonara, mais c’est bon quand même. Et pour les gourmands qui aiment la sauce, ils seront ravis.

  • Dans une casserole, faire chauffer 3 cuillers à soupe d’huile ;
  • Ajouter 3 cuillers à soupe de farine et mélanger hors du feu ;
  • Remettre sur le feu et ajouter progressivement 500 ml de lait ;
  • Ajouter les jaunes d’œufs et le parmesan, comme dans la recette originale.

Pour faire une carbonara plus épaisse, il suffit de mettre 4 cuillers de farine au lieu de 3.

Les pâtes carbonara au saumon

Pour faire une carbonara au saumon, il suffit de remplacer la pancetta par des tranches épaisses de saumon fumé. Prévoir environ 60 grammes par personne. C’est encore plus simple qu’avec la pancetta, puisqu’il ne faut pas faire revenir le saumon, mais simplement le détailler en lanières et disposer joliment sur l’assiette au moment de servir.

Quel vin pour accompagner la Pasta alla carbonara ?

Même s’il est à consommer avec modération, il serait dommage de s’accorder un authentique plat de pâtes à la carbonara sans l’accompagner d’un bon vin, servi frais. Selon les goûts, nous vous conseillons :

  • Un vin blanc fruité comme un chablis, un chardonnay ou un sancerre ;
  • Pour les amateurs de vin rouge, un beaujolais léger ;
  • Ou encore un rosé gorgé de soleil.

Bon appétit !

Revenir en haut de page
Partagez
Enregistrer
Tweetez