Bières : 5 étapes pour savoir les déguster

0

Tout comme le bon vin, savoir déguster une bière s’apprend.  Couleur de la robe, découverte des différents arômes fruités, pimentés ou autres, appréciation de l’amertume en bouche, voici quelques conseils de sommeliers pour appréhender les bases d’une bonne dégustation de bière.

1. Boire sa bière à bonne température

Toutes les bières composant les coffrets bières ne se boivent pas toutes à la même température. Une bière consommée trop froide ou bien à l’inverse trop chaude, perdra du goût puisque la subtilité de ses arômes sera masquée. Pour être sûr de ne pas vous tromper, il est préférable de vous reporter aux étiquettes présentes sur les bouteilles, qui sont de bons points de repère pour une bonne dégustation.

Mais généralement suivez cette tendance : plus une bière est pâle et légère plus elle doit être dégustée fraiche. Par exemple une bière blonde se déguste entre 6° et 10° alors que pour apprécier toutes les saveurs d’une bière noire ou brune, il faut une température entre 8 et 15°, tout cela évoluant en fonction de la bière. Fiez-vous également à votre expérience.

En ce qui concerne les bières de haute fermentation, certains spécialistes conseillent de les déguster entre 9 et 12°.

 2. Choisir son verre

Le choix du verre a comme pour le vin, toute son importance dans une dégustation de bière. Si vous voulez apprécier l’éclosion des arômes, ne buvez pas vos bières à la bouteille directement ! Les verres larges et évasés conviennent bien mieux à ce breuvage, notamment pour les bières trappistes. Les bocks ou les verres coniques sont idéaux pour les bières lager ou les pills.

A quoi sert de rincer son verre à l’eau froide  avant d’y verser sa bière ? Pour éviter que les bulles ne se collent aux parois du verre à cause des impuretés.

comment-boire-biere

3. Être attentif à sa bière

Le plaisir de la dégustation passe aussi par l’observation de sa bière. Soyez attentif à la densité, à la grosseur des bulles de la mousse, mais également à sa couleur : il faut des bulles fines (auquel cas vous pouvez suspecter une forte présence de CO2) et une couleur blanche ou crème homogène. Une mousse avec une couleur non régulière pourrait être la marque de la présence de colorant, ce qui est totalement proscrit dans le brassage des bières de qualité.

Observez également les bulles ! S’il n’y en a aucune, c’est que la bière est malheureusement éventée.

Dernière chose, soyez attentif à la couleur de la bière. Et pour en mesurer tous les détails, placez votre verre devant une source de lumière.

4. Sentir les arômes

C’est ici que l’on rentre dans le vif du sujet car cela demande de l’entraînement et de la persévérance. Faites tourner votre bière délicatement dans votre verre pour laisser les senteurs remontées à la surface.

Pour ne pas nuire à la perception des arômes, évitez les odeurs parasites (cuisine, fumée de cigarette, parfum, etc.). De nombreuses molécules odorantes composent les bières, c’est pour cela qu’il existe un tel nombre de bières aux saveurs variées.

5. Goûter sa bière

Vient le moment où vous pouvez goûter la bière. Faites rouler votre première gorgée en bouche pour laisser  à vos papilles tout le temps nécessaire pour en apprécier les saveurs sucrées, salées, acides et bien entendu amères.

Observez également la texture de votre bière : dense, pétillante, etc.

Plus vous travaillerez votre capacité d’attention au moment de la dégustation de votre bière, plus cela vous permettra d’apprécier la finesse et la délicatesse des arômes de ces délicieux breuvages.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Enregistrer

Partager.

Laisser un commentaire