Comment bien nourrir son chien ?

0

L’alimentation du chien est un sujet primordial si vous tenez à ce que votre toutou reste en excellente santé. En effet, ses besoins sont très différents des nôtres et il est essentiel de ne pas commettre d’erreurs dès son plus jeune âge. Alors si vous pensiez que nourrir votre chien consistait à lui donner vos restes de table avec un peu de légumes, vous aviez tout faux ! Découvrez les menus quatre étoiles de nos amis à quatre pattes.

La nourriture « maison » pour votre chien

chien-croquette-viande

Votre chien est certes un carnivore, toutefois il ne se nourrit pas que de viande. Pour un chiot en pleine croissance, donnez-en jusqu’à 50% de sa ration, à mélanger avec 25% de riz, 10% de légumes et 10% d’un mélange de nutriments essentiels (un tiers d’huile végétale, un tiers de levure de bière et un tiers de vitamines et minéraux). Comptez en moyenne 4 repas par jour jusqu’à l’âge de 3 mois, puis 3 repas jusqu’à 6 mois et enfin, 2 repas quotidiens entre 6 mois et un an. Passé l’âge d’un an, un seul repas devrait suffire.

Chez le chien adulte, la proportion de viande chute à 35%, pour 25% de légumes, 30% de céréales et 10% de nutriments. Quant aux vieux chiens souffrant d’insuffisance rénale, – maladie fréquente chez les chiens d’un certain âge – il faut parfois descendre encore un peu à 20% de viande (de préférence de la volaille, viande plus digeste) pour 50% de céréales, 20% de légumes et 10% de nutriments essentiels.

La nourriture industrielle pour votre chien

croquette-chien-alimentation

La nourriture industrielle est de loin la solution la plus fiable et la plus pratique, surtout si vous optez pour des croquettes pas cher, faciles à transporter en déplacement et moins coûteuses que les pâtés. Une fois trouvée la gamme qui lui convient (croquettes de la célèbre marque Pro Plan, Royal Canin, Virbac, etc.), n’en changez plus ! Et si vous culpabilisez, sachez qu’un chien ne se lasse pas s’il mange tout le temps la même chose : son stock d’enzymes digestives lui permet de faire face, ce qui n’est pas le cas si vous ajoutez de nouveaux aliments.

En outre, il tolère vraiment mal certains aliments, notamment les crucifères (brocoli, chou-fleur, chou de Bruxelles, etc.), les légumineuses, les pommes de terre ou encore le pain. Quant au chocolat, à proscrire totalement : c’est un élément toxique pour votre chien.

Un animal de compagnie est un être à part entière, il est donc indispensable d’en prendre soin et de connaître son fonctionnement afin de ne pas commettre d’erreurs. Grâce à ces quelques points, vous serez à même de faire de meilleurs choix pour préserver la bonne santé de votre ami à quatre pattes et ainsi lui donner de longues années devant lui pour vous accompagner au quotidien.

Partager.

Laisser un commentaire